Semaine dernière : début de l’allée des rosiers

envoi de reiki de la semaine : pendant les 9 mois précédant ma conception

carte de la semaine : le saumon

 » prenez le temps, allongez vous et visualisez que vous remontez une rivière, … jusqu’au début de la journée… jusqu’au début de la semaine… de plus en plus loin jusqu’à votre conception et même au moment même de l’intention de l’incarnation. sans jugement, en visualisant une lumière bleue… Puis reprenez le chemin de la rivière dans le sens du courant en mettant de la lumière sur chaque période de votre vie »

C’est en tombant sur cette carte à la méditation que j’ai décidé de commencer mon blog. J’ai l’allée de rosiers à finir pour le mois de mars et je traîne, je traîne, un lumbago me retient, je traîne encore… Et enfin cette carte qui me dit : eh oui, si en faisant mon jardin je pouvais faire une introspection en même temps, en mettant la lumière sur certains aspects de ma vie ! Ça m’aiderait à grandir et à comprendre qui je suis.

C’est ainsi que j’ai commencé ma jardi thérapie, comme je l’appelle. C’est bizarre car c’était ce que faisait tout le temps mon père, fuir au jardin pour ressourcer avec la terre… Faisait-il une introspection pendant ce temps ? S’aidait-il d’autres supports pour y arriver ? Je n’en sais rien. Toujours est-il que mon père est l’un de mes principaux chantiers de vie.

Durant la semaine dernière, j’ai donc commencé par essayer de me mettre à sa place quand il allait au jardin au lieu de rester à la maison s’occuper de ma sœur et moi, jouer avec nous, nous mettre de la musique, regarder une vidéo avec nous, etc, tout ce qu’on aurait voulu qu’il fasse avec nous le week-end, étant donné qu’on ne le voyait quasiment jamais la semaine, il partait avant qu’on parte à l’école, et revenait à l’heure du coucher. De plus quand il était avec nous, il avait un comportement bizarre. Il prenait ses bains avec nous (pourquoi lui et pas maman ???), il nous prenait en photo sans arrêt, habillées ou nues, et ce jusqu’à l’âge de 7 ans environ (son excuse : c’est mignon un enfant tout nu), il passait son temps derrière la caméra ou l’appareil photo. Pourquoi vouloir immortaliser notre enfance dans ses moindres détails ???

Et puis, je me suis souvenue qu’il m’avait fait lire l’autobiographie qu’il est entrain d’écrire. C’est vrai, je me souviens. On y voit clairement un petit garçon souffrant de la blessure d’injustice et de rejet (sa mère exigeante, son frère rapproché…) qui ne veut surtout pas sortir de l’enfance. Et voilà que ce petit garçon devenu un homme agit donc en petit garçon en voulant à tout prix que ses filles restent des petites filles, et s’amuse à regarder nos corps sous toutes ses coutures pour l’en délecter jusqu’à ce qu’à la place apparaissent des seins, des règles, des poils, tout ce qu’il a bien l’air d’avoir en horreur, un corps adulte

Bizarre encore : je débroussaille une allée de rosiers pour que les fleurs respirent, pour que les mauvaises herbes ne repoussent pas et pour que la rose puisse s’épanouir grâce à de la nouvelle terre et du paillis… Un rapport avec ces poils qui sont apparus à mon adolescence et que j’ai mis tant de plaisir à épiler puisqu’ils n’étaient pas là quand je suis née ??? La suite la semaine prochaine

(voir le livre de Lise Bourbeau : Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même, l’un de mes outils)

3 commentaires sur “Semaine dernière : début de l’allée des rosiers

  1. La jardi thérapie ou pourquoi je suis dans les espaces verts et je compte y rester. Et mon collègue préféré qui a la même blessure, qui ne veut pas grandir, rester enfant, jouer et qui déteste les poils et qui trouve l’apaisement dans la solitude et la plénitude de la nature sans oublier d’être présent même juste avec le regard.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s